La consigne ailleurs au Canada : comment ça marche au Yukon

Histoire

En 1992, un système de consignation a été mis en place au Yukon sur les contenants de boisson en aluminium et sur des contenants à remplissages multiples de bière. En 1996, le système a été élargi aux contenants de boisson en verre et en plastique. Deux ans plus tard, les contenants de type Tetra-Pak et les contenants en acier ont été ajoutés au système. Présentement, tous les contenants de boissons prêtes à boire sont consignés dans la province (en verre, aluminium, plastique, acier et de type Tetra-Pak), à l’exception des contenants de lait et de substituts de lait (comme des boissons à base de soya ou riz).

La valeur de la consigne payée par le consommateur lors de l’achat d’un contenant consigné varie entre 10 et 35 cents. Une partie de ce montant, le recycling fund fee (RFF) ou frais de financement pour le recyclage, est non remboursable.

Où les contenants sont-ils rapportés?

Au Yukon, les contenants consignés vides peuvent être retournés à un des 17 centres de dépôts distribués dans la province.

Taux de récupération

En 2012-2013, le taux de récupération pour l’ensemble des contenants dans la province était de 80%, tandis que le taux de récupération pour les contenants à remplissage unique était de 81%.

Qui paye pour ce système?

Le système de consignation au Yukon est financé par le RFF, ou la partie de la consigne non remboursable, ainsi que par l’argent non réclamé de la consigne, qui s’ajoute également à ce fonds de recyclage. L’argent provenant de ce fonds sert également à financer l’amélioration des centres de dépôts, ainsi que des activités d’éducation sur le recyclage.


Source :

Who Pays What : An Analysis of Beverage Container Collection and Costs in Canada

(CM Consulting, mai 2014)