La consigne ailleurs au Canada : comment ça marche en Ontario


Histoire

La province de l’Ontario a un système hybride de collecte : tous les contenants de bière, de vin et de spiritueux sont consignés et peuvent être retournés en échange de la valeur intégrale de la consigne; tout autre contenant de boisson est récupéré par un système de collecte sélective.

Depuis 1927, les contenants de bière sont gérés et collectés par les brasseurs de l’Ontario (The Beer Store ou TBS). Le programme de consignation sur les contenants de vin et spiritueux (Ontario Deposit Return Program, ou ODRP), à son tour, a été mis en place en 2007.

Le LCBO (Liquor Control Board of Ontario) est l’entité responsable de la consigne sur les contenants de vin, de spiritueux et de bières importées. Étant donné que The Beer Store avait déjà une infrastructure en place pour gérer la consignation des contenants de bière, le LCBO a engagé cette entité pour gérer aussi le système de consignation sur ses contenants (collecte, conditionnement et promotion du système). Lorsque des contenants de vin ou de spiritueux sont retournés à TBS, le LCBO paye à TBS la valeur de la consigne ainsi qu’un frais de manutention pour chaque contenant géré.

La valeur de la consigne en Ontario varie entre 10 et 20 cents, selon le type et la taille du contenant.

Où les contenants sont-ils rapportés?

Il y a 835 points de récupération dans la province de l’Ontario où les consommateurs peuvent rapporter ses contenants vides de bière. Ce sont 448 magasins de TBS, 52 brasseries, 141 magasins partenaires de vente au détail, 75 magasins LCBO et 115 concessionnaires de contenants vides. Ces derniers sont des petits dépôts indépendants situés dans des régions plus éloignées des autres points de collecte. Pour les contenants de vin et de spiritueux, le nombre baisse à 783, car les brasseries n’acceptent que des contenants vides de bière.

Taux de récupération

En Ontario, le taux de récupération pour tous les contenants consignés est de 90 %. Pour les contenants à remplissage unique de bière et d’autres boissons alcoolisées, ce taux est de 96 %. Le taux pour les contenants à remplissage multiple de bière est de 98 %. Le taux de récupération le plus bas est celui pour les cannettes de boissons alcoolisées, à 82 %.

À titre comparatif, le taux de récupération de l’ensemble des contenants de boissons non alcoolisées provenant du système de collecte sélective est de 56 %.

Qui paye pour ce système?

Le programme de consignation en Ontario ou ODRP est financé en partie par l’argent de la consigne non réclamé et en partie par le gouvernement ontarien.

Source : Who Pays What : An Analysis of Beverage Container Collection and Costs in Canada. (CM Consulting, August 2012)