Nettoyage de rue : l’élargissement de la consigne devient essentiel, soutiennent des groupes en environnement


Montréal, 15 mai 2015 - Le 14 mai dernier, des représentants de plusieurs organismes environnementaux se sont rassemblés à Laval pour démontrer, par le biais d’une activité publique de nettoyage de rue, à quel point il est primordial d’élargir la consigne à tous les contenants de boisson en verre, plastique et aluminium. Les participants ont pu ramasser des dizaines de contenants vides sur seulement 300 m en bordure de l'Avenue des Terrasses.

« Notre société ne peut plus se permettre de gaspiller ses ressources naturelles et son énergie pour produire des contenants à utilisation unique », affirme Guy Garand, directeur général du Conseil régional de l'environnement (CRE) de Laval et porte-parole du Regroupement national des conseils régionaux de l’environnement (RNCREQ). « Ces contenants se retrouvent ensuite dans les lieux d’enfouissement, dans la nature, dans les espaces publics ou encore en bordure de nos routes et autoroutes », ajoute-t-il.

Selon les représentants du CRE-Laval, du RNCREQ, du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets (FCQGED), d’Environnement JEUnesse (ENJEU) et du Groupe de recherche appliquée en macroécologie (GRAME), une consigne élargie permettra que le maximum de contenants de boisson soit effectivement récupéré et recyclé au Québec. Ces organismes ont réitéré leur appui au ministre du Développement durable, de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques, M. David Heurtel, pour qu’il aille de l’avant avec la modernisation de ce système.

Communiqué de presse :

La Consigne : un passage obligé pour l’environnement et l’économie

Article - Courrier Laval :

Les verts demandent d’élargir la consigne à tous les contenants