Un rapport américain fait preuve de la valeur inégalée de la consigne pour arriver à un meilleur taux de recyclage

Montréal, 25 février 2014 - En décembre dernier, l’organisme américain « Container Recycling Intitute » a publié un rapport sur les taux de recyclage aux États-Unis pour les contenants de boisson entre 2000 et 2010. « Bottled Up: Beverage Container Recycling Stagnates (2000-2010) » présente plusieurs faits intéressants concernant le recyclage aux États-Unis et ailleurs, notamment ceux qui sont signalés ci-dessous :

  • Aujourd'hui, des lois pour le système de consignation existent dans 10 États américains et dans plus de 30 pays étrangers, provinces et territoires. (p. 7)

  • Tandis que les contenants de boissons représentent près de 6 % des déchets solides municipaux en poids aux États-Unis, ils représentent environ 1/5 des émissions de GES qui pourraient être évités par le recyclage de ces mêmes déchets municipaux. (p. 8)

À propos de la collecte sélective versus le système de consignation dans le pays :

  • Même si l'accès à la collecte sélective a augmenté tout au long de la fin des années 1990, le taux de recyclage pour les trois principales matières des contenants de boisson (verre, plastique et aluminium) ont commencé à baisser. (…) Cette baisse est due en partie à l'augmentation de la consommation de boissons hors foyer, où il y a peu de points de collecte pour le recyclage. (p. 14-15)

  • En 2010, les 11 États américains qui ont adopté le système de consignation ont atteint un taux de recyclage d’entre 66 % et 96 % pour les contenants de boissons. Même si ces États ne regroupent que 28 % de la population américaine, ils ont été responsables du recyclage de 46 % de tous les contenants de boisson qui ont été recyclés dans le pays en 2010. (p. 16)

Le document complet (en anglais) peut être téléchargé à partir du lien suivant :

Bottled Up: Beverage Container Recycling Stagnates (2000-2010)