Une grande majorité des Québécois souhaite le maintien et même l'élargissement du programme de consigne

Une grande majorité des Québécois souhaite le maintien et même l'élargissement du programme de consigne

Selon un récent sondage de Léger Marketing, on apprend que plus de 8 Québécois sur 10 désirent que le système de consigne actuel soit maintenu. De plus, ce sondage révèle que 67 % des personnes interrogées voudraient que la consigne soit étendue à d'autres types de contenants tels les bouteilles d'eau ou de vin.
« La consigne doit effectivement être maintenue, elle est essentielle pour la poursuite des activités d'une multitude d'associations bénévoles à travers la province », précise Robert Nowlan, commissaire national et directeur général de l'Association des Scouts du Canada.
Ce sondage Léger Marketing fait par ailleurs ressortir que près de 90 % des personnes ayant été interrogées disent rapporter leurs contenants consignés à leurs points de vente.« Nous savions que la consigne était un système de récupération apprécié de la part des Québécois et qu'elle était bien ancrée dans leurs habitudes, ce sondage nous le démontre une fois de plus », commente pour sa part Jean Simard, président-directeur général de l'Association de l'aluminium du Canada.

Méthodologie:Les réponses obtenues proviennent d'un sondage réalisé spontanément par Léger Marketing entre le 18 et le 20 mai 2011 auprès d'un échantillon de 827 Québécois. À l'aide des données de Statistiques Canada, les résultats ont été pondérés selon le sexe, l'âge, les régions et la langue maternelle afin de rendre l'échantillon représentatif de l'ensemble de la population adulte du Québec. La marge d'erreur de ce sondage est de 3,4%, et ce, 19 fois sur 20.